Premiers pas avec OSX Yosemite

Comme je le disais dans le précédent billet, je vais dès le mois prochain changer d'environnement professionnel, mais également d'environnement logiciel et matériel dans la mesure où je vais passer sous OSX Yosemite.

La réception du matos ce weekend m'a permis de remettre les mains dans l'environnement à la pomme auquel je n'avais pas vraiment touché depuis une formation à OSX 10.6 il y a quelques années, laissée sans suite.

Si vous suivez mon activité en ligne vous savez surement que je suis un utilisateur de GNU/Linux (et Debian/Ubuntu en particulier) depuis trèèèèèès longtemps, mais j'ai été agréablement surpris des similitudes entre les environnements. Le système de dock par exemple se comporte quasiment comme celui de Ubuntu. Les paramètres systèmes sont organisés de la même façon. Oh, je me doute bien de qui a pompé sur qui, pas de souci, mais au final je m'y retrouve plutôt facilement pour le moment.

Après, il y a également le terrain bien connu du terminal et de la ligne de commande. Ici, même combat, un bash de base quand on lance le terminal, mais le processus d'installation d'un zsh ou même d'un oh-my-zsh est identique (on est sur une base BSD) et je retrouve assez vite mon environnement habituel.

Pour l'installation des applications, pas de déroute non plus car avec Homebrew là non plus rien de perturbant. Il y a même une recette pour permettre d'installer des logiciels packagés, et là c'est vraiment le bonheur (même si l'installation d'un .dmg est vraiment triviale).

Il y a même par défaut un système bien plus léger et tout aussi pratique que le Dash de Ubuntu pour rechercher et lancer facilement des commandes ou des logiciels.

Enfin, pour les quelques réglages un peu spécifiques, comme virer ce f*ck*ng shime au démarrage ou pour accélérer la répétition du clavier, il faut fouiller un peu sur le net et on trouve rapidement une solution soit à l'aide d'outils spécifiques, soit à l'aide de commandes systèmes en terminal.

Voilà, pas trop dérouté par cette première approche, hormis peut-être le layout du clavier qui va me poser quelques problèmes un moment (surtout que je passe souvent d'un clavier à un autre, je tape ce texte sur mon portable PC) et de me resituer dans le contexte d'un débutant sur ce système BSD que je connais peu. Mais cette fois-ci, je vais essayer de noter et commenter le plus possible ce que je découvre, le partager ici ou sur le dépôt TIL (Today I Learned) que j'ai récemment crée pour ce genre de choses.